Henry, Philippe
1
1 567 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Originellement écrite pour soprano et orchestre de violoncelles, l'aria de la Bachianas brasileiras n°5 de Villa-Lobos est interprétée ici dans une version inédite en trio, dans laquelle le piano joue une transcription fidèle de l'orchestre, curieusement appauvrie dans la réduction pour piano de l'auteur.
Le texte de la partie centrale est un poème de Ruth Corréa:
"Soirée, un nuage rosé, lent et transparent
Traverse l'espace, rêveur et beau.
La lune disparaît doucement à l'horizon,
Décorant l'après-midi comme une jeune fille belle
Qui se précipite et se pare de rêve
Avec une âme inquiète pour devenir belle.
Toute la nature crie au Ciel et à la Terre!
Tous les oiseaux se taisent à la triste complainte de la Lune
Et la mer reflète sa grande splendeur.
Doucement, la lumière de la lune réveille en cet instant
La cruelle nostalgie qui rit et pleure.
Soirée, un nuage rosé, lent et transparent
Traverse l'espace, rêveur et beau."
Cet extrait du récital "Elegia Eterna" est interprété par la soprano Corinne Henry, accompagnée au piano par Catherine Garonne et au violoncelle par Philippe Henry, dans le cadre magnifique du salon de musique du château de Cassan (Hérault).
contact: corinnehenry2@free.fr

0 commentaire