Advertising Console

    Alésia "l'enquête"

    tv net HD

    par tv net HD

    1,6K
    60 818 vues
    Alésia "l'enquête" SUITE

    Acte 2

    Comme vous le savez Alésia est situé à Alise Sainte Reine en Côte d'Or, et fait l'objet d'une controverse vivace avec l'interminable guerre des "lieux" et le site Jurassien (Siam Chaux des Croteney) !

    Mais aujourd'hui un nouvel élément de lieu potentiel et très sérieux nous parvient il s'agirait de -SEMUR EN AUXOIS-.

    Cette ville est située d'ailleurs pas très loin à vol d'oiseau du site présumé officiel

    Ce nouveau lieu de la bataille possède de solides arguments, comme sa topographie qui colle à merveille, et les deux rivières dont une " l 'Armançon " qui à l'époque de César était plus volumineuse en débit, en effet le lac de pont n'existait pas, et qui, comme décrit par "Jules César" lui même représentait un sérieux problème pour les armées romaines !

    Hypothèse : de L/B

    VS = Semur en Auxois/Alise Sainte Reine :

    L'oppidum d'Alésia se trouve au sommet d'une montagne difficile d'accès.
    - Alise-Sainte-Reine il s'agit de pentes douces, et très faciles d'accès.
    - Semur l'ancienne cité se trouve au sommet d'une montagne de granite et difficile d'accès, surmonté de remparts antiques.

    En face de l'oppidum d'Alésia, du côté du soleil levant, se trouvait une plaine d'environs 4 km 1/2 tout en longueur:
    - Alise-Sainte-Reine la plaine se trouve du côté du soleil couchant, en contrebas de l'oppidum (non pas en face), et elle est tout en largeur, faisant bien plus de 20 km.
    - Semur la plaine se trouve belle et bien en face de l'ancienne oppidum, du côté du soleil levant, d'environs 4,5 km tout en longueur.

    L'oppidum d'Alésia était ceinturé de toute part, si ce n'est du côté de la plaine, par d'autre colline de même hauteur et à faible distance.
    - Sainte reine, l'ensemble des collines sont belle et bien de même hauteur, mais à des distances de plus d'un km.
    - Semur les collines (de nos jours chaumes aux noix, pertuisot etc), sont de même hauteur et à une faible distance, à peine 400 mètres.

    Au pied de la montagne où se trouvait Alésia, il s'écoulait deux cours d'eaux, en léchant le bas.
    - Sainte-Reine il y a trois cours d'eux, dont deux passent dans des vallées et non pas au pied de la colline, de plus il ne s'agit que de ruisseaux de débit faible, rien d'infranchissable.. Quand au troisième, le plus important (celui qui aurait pût être un obstacle) il passe en plein milieu de la plaine, alors qu'à aucun moment Jules César n'en fait allusion dans ses textes.

    - A Semur il existe bien deux cours d'eaux, un ruisseau et une importante rivière, passant en bas de la montagne, et léchant ses pieds.
    D'ailleurs l'un d'entre eux tiens son nom d'Armisonos, c'est à dire là où les armes retentisses, démontrant ainsi la présence d'un combat important en ce lieu.

    =====================================================


    Affaire à suivre !

    nota : Jacques-Gabriel Bulliot, né à Autun le 23 janvier 1817, et mort le 13 janvier 1901, était un négociant en vin français, membre de la Société éduenne des lettres, sciences et arts constituée à Autun en 1836. Il découvrit le site de Bibracte qu'il localisa au Mont Beuvray (Saône-et-Loire).