Le Palais de Tokyo
173
125 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Entre minimalisme et exubérance, une performance musicale de Martin Creed et son groupe.
Aux yeux de l'artiste punk, plus connu comme le lauréat du Turner Prize en 2001 grâce à sa pièce “Work No 227, the lights going on and off”, il n’y a aucune différence entre la composition musicale et la création artistique. Martin a exploré les deux pratiques, mêlant la musique à ses installations plastiques, notamment dans son ”Work No 223, Three metronomes beating time, one quickly, one slowly, and one neither quickly nor slowly”(1999). Il a également inclus des éléments visuels et du langage parlé dans ses compositions musicales.

0 commentaire