Une maternité sous la menace de l'expulsion

4 471 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
De peur que le camp soit évacué pendant son absence, Diktatora n’osait pas aller voir sa fille au CHU de Nantes.

0 commentaire