Advertising Console

    Extrait : vente de perles de Tahiti à Bora Bora

    Reposter
    513 vues
    Voir la suite sur Tahiti.tv : http://www.tahiti.tv/ventes-aux-encheres-de-perles-de-tahiti-octobre-2010-a-bora-bora-en-video-permalink-1354-2385-17380.aspx
    Interview de madame Ingrid Izquierdo, directrice générale de la Maison de la perle

    La maison de la perle a été créée en 2009 dans le cadre d’une réforme engagée par le gouvernement en cette période, réforme voulue également par les professionnels, donc les perliculteurs, L’idée était de mettre tout de suite en place le tri, l’expertise des perles et réactiver la promotion de la perle, c’est donc vraiment son cœur de mission : à la fois le tri, l’expertise, et d’autre part la promotion de la perle. On a mis en place un certain nombre d’actions cette année qui ont été pour nous riches d’enseignement, d’apprentissage, de voies d’amélioration, et qui ont été aussi assez satisfaisantes, nous avons eu des résultats concrets avec ces actions-là. La vente aux enchères, nous savons que ce sera l’action phare de l’année. C’est une action de promotion mais aussi de commercialisation, on a voulu en ça être vraiment plus concret, on a voulu lier la promotion et la vente des perles. La vente aux enchères en quelques chiffres, c’est à peu près une vingtaine d’acheteurs, la moitié d’acheteurs internationaux, la moitié d’acheteurs locaux, on a quinze perliculteurs de quinze îles différentes qui ont joué le jeu de cette vente aux enchères. Cela représente 240 000 perles, 30 000 A/B et 210 000 C/D. Ces perles ont été expertisées une à une, elles sont toutes passées à la Maison de la perle et ont fait l’objet d’un premier tri, on appelle cela le tri en vue de l’expertise, c’est-à-dire qu’il y ait une vente aux enchères ou pas, on voit quelle est la valeur de la récolte, la valeur des perles qui la composent individuellement. Ensuite, il y a un deuxième travail réalisé qui est une analyse au regard des lots que nous allons organisés pour la vente aux enchères.