Ça Vous Regarde - Le débat : Jeux en ligne : entre plaisir et danger

LCP

par LCP

1,8K
163 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à

Faites vos jeux… en ligne ! Trois jours avant le premier match de la coupe du monde 2010 de football en Afrique du Sud, la France a officiellement légalisé les jeux d’argent en ligne. Définitivement adopté le 6 avril 2010, le projet de loi - relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne – vise à faire face au développement rapide de l’offre de jeux d’argent et de hasard sur Internet. Ce projet de loi répond également à une injonction de la Commission européenne qui, depuis 2007, demande au gouvernement français d’ouvrir ce marché à la concurrence sous peine de poursuites devant la cour européenne de justice. Cette loi met donc fin aux monopoles historiques du PMU, de la Française des Jeux et des casinos sur les paris hippiques, les paris sportifs ou le poker.



L’Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL), créée pour éviter les fraudes, arnaques et addictions, a déjà délivré 17 licences à 11 opérateurs répartis en trois catégories : paris hippiques, paris sportifs, et jeux de cercle comme le poker. Cet organisme lance en parallèle une campagne de prévention sur Internet qui diffuse des vidéos incitant les joueurs à utiliser les portails légaux. Autres garde-fous : les sites agréés doivent interdire l’accès des mineurs aux jeux en ligne, laisser la possibilité aux joueurs de s’auto-exclure et de s’inscrire sur le fichier des interdits de jeux, et surtout, afficher des messages de prévention contre le développement des addictions avec notamment l’obligation de renvoyer à un numéro d’appel d’assistance aux joueurs pathologiques.



Ces précautions seront-elles suffisantes ? Les jeux en ligne de vont-ils pas avoir un facteur aggravant comparé à la dépendance aux jeux classiques ? Les paris sur Internet vont-ils entraîner de graves conséquences sur les ménages déjà plongés dans le surendettement ? Arnaud Ardoin et ses invités jouerons leurs meilleures cartes, ce soir dans Ca vous regarde, pour répondre à toutes vos questions.



Invités :

+ Jean-François Lamour, député UMP de Paris, rapporteur du projet de loi relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne,

+ François Pupponi, député socialiste du Val-d’Oise, co-auteur d’amendements au projet de loi relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne,

+ Olivier Ferrand, membre fondateur et président de Terra Nova,

+ Marc Valleur, psychiatre, chef du service de soin aux toxicomanes de l’hôpital Marmottan, coauteur de Le jeu pathologique (éditions Armand Colin).

0 commentaire