Ça Vous Regarde - Le débat : Régulation financière : beaucoup de bruit pour rien ?

LCP

par LCP

1,8K
119 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à

En 2008, à Toulon, Nicolas Sarkozy avait déclaré que la crise financière actuelle marquait « la fin d’un monde ». Après la crise des subprimes aux Etats-Unis et la faillites de plusieurs banques, les dirigeants des principales puissances devaient se mettre d’accord pour réguler et moraliser le capitalisme afin de ne plus revivre une telle crise. Pourtant deux ans après, à l’heure ou s’ouvre à Paris le procès Kerviel, le système bancaire semble aujourd’hui plus que jamais à l’abri. Réunis en Corée du Sud les ministres des finances du G20 n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur l’instauration d’une taxe mondiale sur les banques. Désignées comme coupables, les agences de notation et les paradis fiscaux tirent pourtant toujours les ficelles de la finance mondiale.



En pleine tempête de l’euro, l’Europe se cherche également une gouvernance économique mais se heurte à la résistance des États membres soucieux de préserver ce qui leur reste de souveraineté dans ce domaine.



A la veille de l’examen par les députés du projet de loi gouvernemental sur la régulation financière, beaucoup de questions restent encore en suspens : ou en est la régulation financière aujourd’hui ? Les banques, qui ont été sauvées par les Etats ont-elles joué le jeu ? C’est ce dont débattent Arnaud Ardoin et ses invités dans Ca vous regarde ce soir.



Invités :

+ Pierre-Alain MUET, député PS de Lyon,

+ Marie-Anne Montchamp, députée UMP du Val-de-Marne, membre de la Commission des finances,

+ Maxime Chipoy, chargé de mission banques et assurances de l’association UFC-Que Choisir,

+ Fabrice Seiman, co-président de Lutetia Capital, maître de conférences à Sciences Po.

0 commentaire