Advertising Console

    Liszt-3ème consolation

    Aldebaran333

    par Aldebaran333

    127
    449 vues
    Les six consolations, un receuil de pièces écrites en 1849 sont des pièces très chantantes, calmes et intimistes qui personnellement me touchent plus que le Liszt extraverti des pièces virtuoses (tels que les innombrables paraphases d’opéra)
    Elles ont été inspirées par un receuil de poésies de Sainte-Beuve qui portent le même titre et sont dédiées à Victor Hugo
    La troisième, la plus célèbre fait penser à un nocturne comme ceux de son ami Chopin pour lequel il avait une grande admiration
    C’est sans doute une des pièces par lesquelles un pianiste peut découvrir le compositeur car elle est relativement facile à éxécuter : la difficulté se situe plus au niveau de l’interprétation