Le nucléaire en questions: sûreté du réacteur

Marine-Nationale
541
952 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le port militaire de Toulon abrite 8 réacteurs de propulsion nucléaire : 6 sous-marins nucléaires d’attaque (SNA), et le porte-avions Charles de Gaulle. L’utilisation de cette énergie implique des règles de conception et d’exploitation très strictes rendant extrêmement improbable le risque d’incident ou d’accident nucléaire.
Dans ce chapitre, le principe des trois barrières de confinement est expliqué : il s’agit du principe de conception permettant de garantir la sureté du réacteur, et de réduire au maximum les risques de rejets radiologiques (particules radioactives) dans l’atmosphère en cas d’accident.

0 commentaire