Mur de Sandra Schmalz

Jeune-Creation
21
201 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
« Mur est un projet autobiographique inspiré de ma propre histoire d’avoir grandi, enfant, en Allemagne de l’est. »
La restriction, en tant qu’élément urbain, est développée dans cette série. Les murs nous séparent et délimitent nos actions. Ils nous guident, nous orientent et nous protègent, indépendamment de leur consistance. «Le mot mur vient de munir, s’abriter. (...) Le mur extérieur est politique, le mur de refend est secret, et le mur a le secret de protéger contre l’inconnu.» Vilém Flusser
Les murs marquent une ligne étroite entre l’intérieur et l’extérieur. Ils créent des espaces, et séparent la sécurité de l’incertitude, la protection du péril, le conscient de l’inconnu. Le spectacle se situe alors, selon notre perception, devant ou derrière. Se positionner est difficile, car il est impossible de se projeter derrière ce mur, qui devient une source de sensations ambivalentes. La problématique de la perspective symbolise ici aussi bien la défense, que la limite de la pensée ou de la liberté du mouvement.
L’apparence, la matérialité et l’emplacement du mur sont responsables de l’émotion qu’il provoque. La possibilité de le franchir par effraction en fait malgré tout un symbole de liberté.

0 commentaire