Advertising Console

    La triste vie des éléphants du cirque Arlette Grüss

    Reposter
    Codean

    par Codean

    14
    11 295 vues
    Les 4 éléphantes du cirque Arlette Grüss présentent des troubles du comportement, on peut les voir notamment se balancer d'une patte sur l'autre (stéréotypies). Le dresseur exerce des pressions sur les zones où la peau est la plus sensible (derrière les pattes antérieures, derrière les oreilles et derrière la trompe) afin que l'animal se soumette totalement.
    Les exercices contre-nature (le fait de s'asseoir ou de se mettre sur les membres antérieurs) peuvent être particulièrement douloureux pour les éléphants. En novembre 2003, Wurza une éléphante de ce cirque est morte prématurément des suites d'une cardiomyopathie, les problèmes cardiaques sont la première cause de mortalité des éléphants adultes en captivité.
    Soumis à une détention ne pouvant répondre à leurs besoins élémentaires et à un dressage coercitif, les éléphants devraient être interdits dans les cirques comme c'est le cas dans de nombreux pays (Portugal, Singapour, Costa Rica, Inde, Autriche, Bolivie...). Mais la France tout comme les cirques traditionnels tardent à reconnaître ce statut d'être sensible à l'animal, préférant défendre la liberté d'entreprise plutôt que d'évoluer...

    http://www.code-animal.com

    Plus d'infos sur http://www.water-for-elephants.com