Le rapporteur spécial de l'ONU critique le régime chinois

210 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Dans son discours annuel à l'Assemblée générale des Nations Unies, le nouveau rapporteur spécial de l'ONU sur la religion s'est prononcé contre l'intolérance envers les membres des religions ou des croyances, dont le Falun Gong, un groupe persécuté par le parti communiste chinois.

Le nouveau rapporteur spécial des Nations Unies sur la liberté de religion ou de croyance s'est prononcé contre la maltraitance des membres de religions ou des croyances. Il a montré que le régime chinois ne sera pas ignoré, dans sa persécution du Falun Gong, des 11 dernières années. Le régime chinois est un membre permanent du Conseil de sécurité et un agresseur chronique de la liberté religieuse.

Dans son allocution à l'Assemblée générale des Nations Unies, le 21 Octobre, Heiner Bielefeldt a déclaré : « les petites communautés telles : les Témoins de Jéhovah, Baha'i, Ahmadi, le Falun Gong et d'autres, sont parfois stigmatisées comme secte et sont fréquemment confrontées à des préjugés qui peuvent dégénérer en théories de complot. »

0 commentaire