MUSSET, Alfred de - À Ninon.

301 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
J’ai volontairement mis en abyme,
ce poème, avec la recherche amoureuse de Peer Gynt,
dans le poème dramatique d’Henrik Ibsen,
et Solveig qui a su maintenir le désir sans douter un seul jour.

Une recherche de l’autre par la recherche de soi ?

« Où étais-je moi-même ? », demande Peer Gynt.
« Dans ma foi, dans mon espérance, dans mon amour », répond Solveig.

Ambiance musicale :

Edvard Grieg, Peer Gynt, suite no2, ‘La chanson de Solveig’,
http://www.soundclick.com/bands/default.cfm?bandID=2620
interprétée au piano par Robin Alciatore.
http://robinalciatore.com/index.html
Avec l’aimable permission de l’artiste.

Illustration :

Peer Gynt, Edvard Grieg / Henrik Ibsen
http://www.transparant.be/archive.php?id=59
photo de la scène finale, © Herman Sorgeloos,
production (saison 2003-2004) de Muziektheater Transparant
en coproduction avec le Théâtre de la Balsamine et Opéra en île de France.
Avec leur aimable autorisation.

Texte
http://www.florilege.free.fr/florilege/musset/aninon.htm

0 commentaire