Discrimination positive et égalité des chances à Science Po

INA

par INA

4,7K
554 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
[Source : documentation France 3] 13% seulement des étudiants des classes préparatoires aux grandes écoles sont issus des milieux populaires. Un rapport rendu public aujourd'hui par le Sénat dénonce à la fois l'élitisme du système et son coût. Pour tenter d'y remédier, Sciences Po a mis en place il y a 7 ans une filière pour les élèves issus des lycées de ZEP. Exemple de LEILA NCIRI qui a intégré Sciences Politiques en passant un concours spécifique destiné aux élèves de ZEP, et basé sur le contrôle continu en terminale. Ce principe de " discrimination positive " permet de détecter des élèves brillants et de leur donner leur chance. Témoignage de SALEM BELGOURCH qui suit les cours de 4ème année. 95 étudiants bénéficient aujourd'hui du programme égalité des chances à Science Po. HEC ou le lycée Henri IV propose désormais des classes préparatoires destinées aux élèves issus des milieux défavorisés.

Retrouvez ce media sur Ina.fr

0 commentaire