POLICE/GENDARMERIE

INA

par INA

4,8K
101 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le Premier ministre, Lionel JOSPIN, a annoncé, mardi 19 janvier 1999, que le projet de redéploiement des forces de police et de gendarmerie allait faire l'objet d'un "examen au cas par cas". Dans la matinée du 20 janvier 1999, Jean-Pierre CHEVENEMENT, ministre de l'intérieur, a déclaré que c'était la bonne méthode. Le gouvernement avait prévu, en avril 1998, de fermer 94 postes ou commissariats de police dans 193 communes de moins de 20 000 habitants pour les confier aux gendarmes et, inversement, de transférer à la police la responsabilité de 38 communes de plus de 20 000 habitants situées en zone de gendarmerie. - Jean-Pierre CHEVENEMENT, dans la cour de l'Elysée après le conseil des ministres, interviewé par les journalistes : l'examen au cas par cas doit permettre une concertation approfondie... - DP réunions d'élus concernés par d'éventuelles fermetures de commissariats. - COM OFF : le collectif d'élus de toutes tendances concernés par les fermetur

Retrouvez ce media sur Ina.fr
INA recommande : Culte

0 commentaire