[Martinique : des entreprises en grande difficulté]

INA

par INA

4,6K
75 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Reportage. En Martinique le conflit n'est pas terminé, la grève continue et certaines entreprises sont désormais en grande difficulté.Les 110 salariés du groupe "Bâtir" ont vu leurs contrats de travail suspendus et leur enseigne fermer mercredi après-midi.L'entreprise de matériaux de construction et de bricolage est la première société à succomber à la grève.Commentaire sur images des locaux du groupe entrecoupé par les interviews de David DAVIGNY, porte-parole des salariés du groupe Bâtir et de Olivier DESPOINTES, pdg.Commentaire sur images d'une réunion de chefs d'entreprise à la Chambre de commerce et d'industrie.entrecoupé par l'interview d'un chef d'entreprise selon qui les difficultés sont partagées par tous.Commentaire sur images du leader du LKP, Elie DOMOTA.Le Medef refuse toujours d'accorder l'augmentation de 200 euros.Extrait d'une déclaration de Elie DOMOTA : "Nous ne laisserons pas une bande de békés rétablir l'esclavage".[Source : documentation

Retrouvez ce media sur Ina.fr

0 commentaire