Recul de la langue française en Europe : exemple au parlement européen

INA

par INA

4,7K
147 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
[Source : documentation France 3]
Il y a 175 millions de francophones dans le monde... et pourtant, l'utilisation de la langue française ne cesse de régresser.
Au Parlement européen, l'élargissement de l'Union n'a fait qu'amplifier le phénomène.
En moyenne 650 interprétes pour une session du parlement.
Chaque député peut s'exprimer et écouter les débats dans sa langue.

Retrouvez ce media sur Ina.fr

1 commentaire

Tout cela est faux. D'abord, il y a 200 millions de francophones réels(c'est à dire qui parlent parfaitement français).Ensuite le français est la langue qui progresse le plus vite en Afrique.Rajoutons que le français se maintient en langue officielle dans les grandes institutions internationales(ONU, UE, Jeux Olympiques, Bénélux, Union Africaine..).Rajoutons: le dynamisme démographique de la France fait que dans les 20 ans qui viennent on assistera très certainement à une remontée du français (tout dépendra du poids qu'aura su prendre la France face à ses partenaires européens).
Disons enfin que si l'UE veut constituer un ensemble politique vraiment original et puissant(donc détaché de l'influence américaine), elle doit choisir le français comme langue officielle, et non l'anglais. Pourquoi? Car le français est la seule autre langue en Europe à vocation internationale :parlée sur tous les continents et en progrès rapide dans de nombreuses régions du monde.
Par moitoisa il y a 3 ans