Omar Raddad : le gendarme qui a enquêté à l'époque est persuadé de saculpabilité

INA

par INA

4,9K
598 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
[Source : documentation France 3]
Omar Raddad , jardinier marocain condamné en 1994 à 18 ans de réclusion pour le meurtre de sa riche patronne, Ghislaine Marchal, à Mougins (Alpes-Maritimes), et gracié partiellement quatre ans plus tard par le président Jacques Chirac, demande la révision de son procès.

Georges Cenci, qui avait mené l'enquête, ne doute pas de la culpabilité de Raddad. Pour lui les inscription en lettre de sang sur les portes, sont bien de la main de Ghislaine Marchal. Pour lui les nouvelles pistes avancées par la défense ne débouchent sur rien de sérieux.

Demain la cour de révision se réunira pour décider si les nouveaux éléments présentés par la défense justifient un nouveau procès d'Omar Raddad.

Retrouvez ce media sur Ina.fr
INA recommande : Culte

0 commentaire