L'état d'esprit des enseignants après plus d'un mois de grève

INA

par INA

4,7K
38 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
[Source : documentation France 3]
Hier soir l'intersyndicale des enseignants se félicite des concessions du gouvernement sur les réformes et la décentralisation de l'Education Nationale. Désormais elle ne concerne plus les médecins scolaires, les assistantes sociales et les conseillers d'orientation et les psychologues qui restent fonctionnaires de l'état (palette), mais les syndicats soulignent des réponses insatisfaisantes sur les TOS (techniciens, ouvriers et employés de service), les retraites et le budget.

Demain commence le bac de philo. L'intersyndicale appelle à une journée de grève, mais sans boycott des épreuves.
GERARD ASCHIERI : "on n'est pas sorti du conflit contrairement à ce que certains membre du gouvernement peuvent laisser entendre, il faut continuer à maintenir la pression, on essait de le faire de la manière la plus responsable possible en conciliant les impératifs de l'action syndicale et l'intérêt d

Retrouvez ce media sur Ina.fr

0 commentaire