INA

par INA

4,9K
168 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Reportage. Après la marée noire de l'Erika, les professionnels du tourisme en Bretagne sont loin de faire le plein de vacanciers, d'autant que la météo ne les a pas vraiment aidé début juillet. La fréquentation est en baisse, même si les inconditionnels de la Bretagne n'ont rien changé à leurs habitudes estivales.

[Source : documentation France 3]
Les dures réalités économiques et touristiques sont le triste constat en Bretagne.
Après la marée noire de l'Erika, les professionnels du tourisme en Bretagne sont loin de faire le plein de vacanciers, d'autant que la météo ne les a pas vraiment aidé début juillet. La fréquentation est en baisse, même si les inconditionnels de la Bretagne n'ont rien changé à leurs habitudes estivales.

Retrouvez ce media sur Ina.fr

0 commentaire