lesgoupils33
1
271 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Cette oeuvre expérimentale rentre dans le cadre des "goupils"pour ce qui augure des nouvelles écritures des arts migrants. Sur une vidéo d'art originale de Françoise Bertero, Corinne Tisserand-Simon a mis en scène un de ses textes sur une expression vocale interprétée par Jean-Marie Tisserand. Si les deux oeuvres n'ont rien en commun au départ, les apparentements et les stances font que les deux univers se répondent sur une thématique complexe comme l'être et son double. Cette ode à l'amour, à sa détresse et à sa rage donne à cet opus, l'éternité de l'instant que rend l'image et que signifie le texte.

0 commentaire