Boris Cyrulnik

institut diderot
14
220 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Les structures familiales ne cessent de changer. La définition est donc incertaine : de la famille Romaine qui englobe tous ceux qui vivent sous un même toit (apparentés, serviteurs et esclaves) à la famille Napoléonienne où le père tout-puissant représente l’État, à la famille cellulaire monoparentale, les liens qui s’y tissent prennent des formes différentes.
Ces incessants changements de structures familiales dépendent des contextes écologiques, technologiques et narratifs.
Que sera la famille demain ? La maitrise de la fécondité, l’école en tant qu’organisateur social, l’importance des machines qui ont un effet de surlangue créent une nouvelle écologie technique qui fragilise XY et promet une nouvelle sexualisation des rôles sociaux ?
Quelques hardiesses théoriques nous permettrons d’imaginer la famille demain.

0 commentaire