Mylene Farmer - Maman A Tort

orelaiiiiie
29
5 093 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Premiere chanson de la belle.

Petite histoire :

" Ca peut arriver à beaucoup d'enfants qui sont dans des centres hospitaliers et qui n'ont finalement, j'allais dire pour maman, que des personnes qui s'occupent d'eux et qui sont des infermiers ou infermières. Et ces infirmières donnent à manger à ces enfants, les bordent au lit, leur font un bisou avant de s'endormir, et prennent ainsi la place des mamans. C'est donc une petite fille qui dit à sa maman : j'aime l'infirmière". Rien de plus, visiblement, et Mylène ne confirmera jamais des intentions saphiques que certains critiques lui prêtent, surtout par rapport au refrain : " J'aime ce que l'on m'interdit / Les plaisirs impolies / J'aime quand elle me sourit / j'aime l'infirmière mama".

2 commentaires

Et "j'aime ce qu'on m'interdit, les plaisirs impolies" !!? Chacun y verra ce qu'il aura envie de comprendre. En ce qui me concerne, elle fait l'apologie de ce qu'elle appelle "les plaisirs impolies". Elle est lesbienne, et voilà tout !! C'est en fait l'histoire d'une fille mal dans sa peau et en rupture avec les vrais codes moraux parce qu'elle a cette dévience et qu'elle ne comprends pas ce qui lui arrive parce qu'elle pense qu'elle exprime de l'amour ("c'est beau l'amour") alors que sa libido l'a poussée du mauvais côté. Du coup, elle veut se justifier, en vain, quit à mettre en péril sa relation maternelle qui lui fait bien comprendre qu'elle se trompe, d'où le "maman a tort", entêtée qu'elle est. Tout ces textes sont une aude à la débauche, sans doute pour qu'elle se sente moins seule.
Bref, un véritable gâchi cette pauvre Mylène
Par jigesixtynine il y a 6 ans
merci !
Par FBI95 il y a 7 ans