Quel contrat de travail dans une économie concurrentielle ?

Collège des Bernardins
213
214 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
De nombreux aménagements du droit du travail ont facilité une certaine flexibilité dans les entreprises françaises (auto-entreprises, contrat premier emploi, etc.). Mais les appréciations divergentes sur ces aménagements entre la plus grande partie des salariés et les employeurs interrogent : les premiers qui vivent une plus grande incertitude de l'emploi craignent l'augmentation de la précarité, dans un monde frappé par le chômage et la rareté du travail ; les seconds parlent de flexibilité et l'estiment nécessaire au développement des entreprises dans une économie en proie à une vive concurrence internationale. Ces deux perspectives sont-elles inconciliables ?

0 commentaire