Advertising Console

    Le puits de secours des mineurs renforcé, prêt pour le sauvetage

    Repost
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4,2K
    367 vues
    Les derniers preparatifs s'accélèrent au Chili pour remonter les 33 mineurs bloqués sous terre depuis deux mois au Chili. L'opération est prévue pour mercredi et l'angoisse commence à se faire sentir. Les familles attendent ce jour avec un mélange d'espoir et d'appréhension. Reportage dans le campement des familles aux abords de la mine de San Jose de Marina de Russé. Durée: 02min23- Alonso Contreras, proche d'un des mineurs bloqués - Elizabeth Segovia, soeur de Dario, bloqué dans la mine= SCRIPT = Les familles des 33 mineurs coincés sous terre au Chili tentent d'exorciser l'angoisse. La complexe opération de secours pour remonter leurs proches est imminente. Elles attendent avec espoir et appréhension le jour J, ce moment ou leurs proches vont a nouveau voir le jour après plus de deux mois passes a 700 m de profondeur. Sonore 1 : 13 secondes (en espagnol) Alonso Contreras, proche d'un des mineurs bloqués "C'est une renaissance pour eux, la terre-mère va accoucher de 33 hommes adultes, mais renouvelés et plus forts". Les familles de ces mineurs devenus des héros planétaires, se sont installes aux abords de la mine de San Jose. Dans ce campement, en plein désert, elles sont venues soutenir les leurs. A l'approche de la fin de l'opération sans précédent qui doit les remonter, les veillées religieuses se multiplient. Dans un coin du campement, les proches de Carlos Barrios sont venus nombreux. A 27 ans, ce mineur a dit avoir trouve la foi après avoir survécu a l'éboulement qui l'a coince sous terre. Sa famille espère qu'il sortira quelque chose de positif de cette expérience. Sonore 2 : 17 secondes (en espagnol) Alonso Contreras, proche d'un des mineurs bloqués "S'ils doivent en tirer quelque chose qu'ils le fassent dans l'union, que les 33 soient unis, pas un seul mais les 33, c'est la plus belle chose qu'ils nous ont donné, être unis en bas, reste à espérer qu'ils le seront dehors" Elizabeth Segovia, elle, attend son frère Dario. Il s'est retrouve coince dans une mine ou il ne travaillait que depuis trois mois. Comme tous les autres proches des mineurs, Elizabeth n'aura que deux minutes pour lui parler a sa sortie avant qu'il ne soit examine par des médecins. Sonore 3 : 12 secondes (en espagnol) Elizabeth Segovia, soeur de Dario, bloqué dans la mine "Je crois que pendant ces minutes il n'y aura pas de mots, ce sera le regarder, embrasser ce frère que nous aimons beaucoup, après ce sera le temps du repos". Et le temps d'en profiter aussi. Les mineurs ont été invites a voyager dans de nombreux pays du monde et ont été couverts de cadeaux. Ils ont reçu des maillots de clubs de football célèbres, un ipod, et aussi, de la part d'un millionnaire local, un cheque de 10.000 dollars. = SHOTLIST = Images tournées le 10-10-10 dans le campement Espoir (Esperanza) aux abords de la mine de San Jose, à 50 km de Copiapo et 800 km de Santiago -- Tentes de la famille Segovia -- Sonore -- Vues du campement depuis les hauteurs -- Veillée evangeliste -- Tentes de la famille Barrios et Zamora -- Sonore -- Tentes de la famille Segovia -- Sonore -- Image de l'anniversaire du mineur Victor Zamora, simule avec son neveu, dans la tente des familles Barrios et Zamora, avec le clown du campement, Rolly = FIN =