Paris, Réunion deMinistres des finance de la zone Franc

Découvrir le nouveau player
imagazine zine
17
236 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Mme Christine LAGARDE, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, M Antoine NTSIMI, Président de la CEMAC , M Michaël ADANDE, Président de la B.D E.Afrique Centrale , M Dov ZERAH, Directeur général de l’Agence française de Développement, ont signés une ce lundi 4 octobre 2010 à 9h15 au Ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, la convention d’aide budgétaire globale de la France à la CEMAC. Cette signature a été précédée d’une photo de famille réunissant l’ensemble des Ministres et des Gouverneurs de banque membres de la zone Franc. La signature de ces deux conventions dites ABG est de 30 millions d’euros, soit prêt de 20 milliards de CFA. Cet ABG est né du point de rencontre de deux processus, la réforme du compte d’opération de la BEAC auprès du Trésor français intervenu en 2007, qui a permis de dégager des ressources, et la définition du Programme Economique Régional(PER) qui fournit le cadre de développement des infrastructures au service de la croissance de développement en Afrique Centrale. Ce PER a été adopté par les Chefs d’Etats réunit à Bangui, capitale centrafricaine en janvier 2010. La première convention de financement signée entre la France(Christine LAGARDE, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, Dov ZERAH, Directeur général de l’A.F.D et Antoine NTSIMI, Président de la C.C. E.A.C, définit l’économie générale de cet ABG qui servira d’une part à financer le renforcement des capacités d’attribution et les études de faisabilité des projets, et d’autre part déléguer à la B.E. A.C, d’une enveloppe de subvention. La seconde convention dite Acte de rétrocession signée entre la commission de la CEMAC et Michaël ADANDE, Président de la BDEAC, organise les conditions de cette délégation de subvention à hauteur de 24 millions d’euros, qui permettra à la BDEAC d’accorder des financements concessionnels aux projets que la commission aura définis comme éligibles au PER, ce qui facilitera par là même la réalisation.

0 commentaire