Niger et Areva veulent "très vite" renforcer la sécurité à Arlit

Agence France-Presse
2,9K
87 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le gouvernement nigérien et le groupe français Areva ont indiqué qu'ils souhaitaient renforcer "très vite" la sécurité sur le site minier d'Arlit, où ont été enlevées mi-septembre sept personnes, dont cinq Français.Durée: 00:47

0 commentaire