Rencontre - dédicace au Virgin Megastore avec B. Werber

VirginMega.fr
115
312 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Après "Le Père de nos pères" et "L’Ultime secret", Bernard Werber nous conte une nouvelle enquête de Lucrèce et Isidore au cœur d’un des grands mystères humains : le rire. Le Cyclope, célèbre humoriste à la mode, meurt seul dans sa loge d'un fou rire. Simple incident cardiaque ou assassinat ? Les deux enquêteurs penchent pour la seconde hypothèse.
Ils découvrent en Bretagne une société secrète qui, depuis plus de trois mille ans, invente les fameuses blagues anonymes que tout le monde se raconte. Cette société essaie d'influer sur la société pour la rendre plus humaine ou tout simplement plus drôle. Cependant le pouvoir du rire attire des convoitises, beaucoup veulent maîtriser le rire des autres pour avoir un surplus de pouvoir politique, d'argent, de célébrité. Derrière les paillettes et la légèreté du monde des comiques, un univers sombre et des enjeux inconnus du grand public se dévoilent. Et tous recherchent le Graal, la blague absolue à laquelle nul ne résiste. Isidore et Lucrèce devront rechercher au fond d'eux-mêmes la force et la spiritualité capables de les faire accepter dans ce monde parallèle si peu connu. Et ils comprendront que la clé de l'enquête est la compréhension du phénomène même de l'humour. L'homme est le seul animal qui rit. Mais à quoi cela lui sert-il vraiment ?
Après des études de droit et de criminologie à Toulouse, Bernard Werber entre à l'École supérieure de journalisme de Paris. Il gagne le prix de la fondation News du meilleur jeune reporter, qui lui permet de financer son premier vrai grand reportage. Sujet : les redoutables fourmis magnans de Côte-d'Ivoire. A son retour, il devient pigiste (L'Evénement, Le Point, VSD...), puis journaliste scientifique au Nouvel Observateur où il reste 7 ans. Son enquête sur les magnans va lui inspirer son premier roman, "Les Fourmis", qui connaît, dès sa sortie en 1991, un succès immédiat, en France et notamment en Corée et en Russie.

0 commentaire