Advertising Console

    AU PAYS DES JOURNALISTES (Poste frontière 1 : la manif)

    Repost
    Parti de Gauche

    par Parti de Gauche

    2,2K
    967 vues
    Au pays des journalistes ? Les journalistes de radio et de télévision sont une espèce de travailleurs à part. Envoyés parmi les autres travailleurs, ici en manifestation, par des rédactions qui ont droit de contrôle depuis une sphère supérieure. Ils descendent bardés d'appendices technologiques. Caméras, micros, lumières donnent une aura particulière. Les journalistes plantent leurs mises en scène à la frontière, juste au bord des luttes de terrain. Ils ont des gestes bien à eux, une certaine façon de poser le regard et des questions. Quelques figures médiatiques obtiennent aisément leurs micros. La cohorte pleine de colères et de drapeaux forment les figurants derrière, toujours disponibles, prêts à se pousser un peu, s'il faut sortir ou entrer dans les images. Le métier de journaliste est risqué et plein de vilaine concurrence. Chaque abeille travaille pour sa propre reine. Chaque rédaction exige la dose quotidienne de bon miel informatif, à défaut les quantités de cire nécessaire à boucher les trous en continu. Comme à tout poste frontière, les journalistes exercent un droit de douane. On ne laisse pas entrer n'importe quoi au pays ! Que de la denrée estampillée, garantie "objectivité" ou certifiée "droit à l'information". Certains propos excessifs ne passe pas la barrière. S'ils passent, les rédactions vous somment de regretter fissa votre colère. Ce beau dispositif a des manifestations visibles et invisibles. A son poste, chaque envoyé spécial, chaque petit reporter veille au grain. Les professionnels en CDI comme les professionnels précaires. Au pays des journalistes, il fait bon mettre en boîte le pays des gens.