Advertising Console

    Expulsion d’un bidonville de Roms dans la banlieue de Lyon

    Repost
    Lyon Capitale

    par Lyon Capitale

    118
    546 vues
    Policiers le matin et tractopelle en action pour une nouvelle expulsion de bidonville. La première dans l’agglomération lyonnaise depuis le discours de Grenoble de Sarkozy.

    C'est sous une pluie battante et dans le calme que les forces de l'ordre sont venues évacuer ce vendredi matin, à 8h30, un camp de Roms, à Pierre-Bénite. Les abris de fortune ont été rapidement rasés par un tractopelle. Selon Gilberte Renard du collectif Rrom de Lyon, ce campement abritait depuis début juillet jusqu’à 80 personnes environ, essentiellement originaire des régions de Bihor et Craiova, en Roumanie.

    Ce terrain appartient à la communauté urbaine de Lyon, qui a saisi la justice pour demander l’expulsion. Laquelle a été autorisée par une décision du tribunal de grande instance du 15 septembre. Le président du Grand Lyon, le socialiste Gérard Collomb s’est exprimé à de nombreuses reprises en faveur des expulsions des Roms, des terrains squattés et du territoire français (lire ici et là).

    Entre jeudi et vendredi, la police a distribué vingt-huit obligations de quitter le territoire français (OQTF). Au moins une personne, selon Gilberte Renard, a été emmenée par la police.
    Depuis le discours du président de la République demandant l’éradication des “implantations sauvages de campement de Roms”, c’est la première expulsion de bidonville dans la deuxième agglomération de France. Des maisons squattées avaient été expulsées durant tout l’été.