Advertising Console

    La Boheme ( reprise de Charles Aznavour )

    Reposter
    poolthemaboul

    par poolthemaboul

    25
    11 732 vues
    Au début des années 1950, avec la notoriété, viennent les premières critiques. Après une soirée qui se termine en « bide », Aznavour écrit de toute sa lucidité : « Quels sont mes handicaps ? Ma voix, ma taille, mes gestes, mon manque de culture et d'instruction, ma franchise, mon manque de personnalité. Ma voix, impossible de la changer. Les professeurs que j'ai consultés sont catégoriques : ils m'ont déconseillé de chanter. Je chanterai pourtant quitte à m'en déchirer la glotte. D'une petite dixième, je peux obtenir une étendue de près de trois octaves. Je peux avoir les possibilités d'un chanteur classique, malgré le brouillard qui voile mon timbre [...]».
    Au cours de la décennie des années 1960, il enchaîne les tubes : Tu t’laisses aller (1960), Il faut savoir (1961), Les comédiens (1962), La mamma (1963), Et pourtant (1963), For Me Formidable (1964), Que c'est triste Venise (1964), Emmenez-moi (1967), Désormais (1969) et La bohème (1971). Ces chansons font pour la plupart référence à l’amour et au temps qui passe. ( source: WIKIPEDIA )