Lapidation : le soutien à Sakineh ne faiblit pas

BFMTV

par BFMTV

5K
211 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Sakineh est une iranienne de 43 ans emprisonnée pour adultère. En juillet dernier, les organisations internationales ont obtenu la suspension temporaire de la procédure de lapidation. Elles réclament aujourd'hui que la peine capitale soit levée.

5 commentaires

Faut être débile et à moitié diminué pour lapider des gens comme ça.
Par cdipre il y a 4 ans
En même temps cela m'etonnes pas, c'est le TALMUD appliqué
Kallah (1b, p.18) : Le Juif peut se parjurer la conscience claire.

Schabbouth Hag. (6d). : Les Juifs peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge.

Zohar (1, 160a) : Les Juifs doivent en permanence tenter de tromper les chrétiens.

Talmud, Zohar I, 160a: Les juifs doivent en permanence tenter de tromper les Non-juifs.

J'penses que c'est assez clair !
Par saul de tarse il y a 4 ans
MENSONGES !
sakineh a été arreté pour meurtre et non pour adultere, l'iran n'a plus executer par lapidation depuis l'arriver aux pouvoir des chiites dans les 70.
Le fils de la prévenue vit normalement à Tabriz.
Mme Mohammadi-Ashtiani a drogué son mari et l’a fait tuer durant son sommeil par son amant, Issa Tahéri. Elle et son complice ont été jugés en première et seconde instance. Les « amants diaboliques » ont été condamnés à mort en première et seconde instance.

Me Javid Houstan Kian, qui est présenté comme l’avocat de Mme Mohammadi-Ashtiani, est un imposteur. Il est lié au fils de la prévenue, mais n’a jamais eu de mandat de cette dame et n’a jamais eu de contact avec elle. Il est membre des Moujahidines du Peuple, une organisation terroriste protégée par Israël et les néconservateurs.

L'article au complet ici : http://www.voltairenet.org/article166999.html
Par saul de tarse il y a 4 ans
le mensonge sur la lapidation en iran
http://www.egaliteetreconciliation.fr/Ce-mensonge-sur-la-lapidation-en-Iran-3967.html
Par pierrot polo il y a 4 ans
en iran, la peine de mort n’est pratiquement appliquée qu’aux trafiquants de drogue, et la lapidation a été abolie depuis la révolution islamique.
Par urko donusto il y a 4 ans