Fête de l'Huma 2010 discours de Jean-Luc Mélenchon

Découvrir le nouveau player
15 058 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le Front de Gauche a lancé, lors de la fête de l'Humanité, un processus d'élaboration d'un « projet partagé » au travers d'initiatives multiples locales et nationales afin de forger un programme ambitieux pour notre pays et pour son rôle dans le monde, programme que le Front de Gauche entend porter dans les élections à venir. Cette rentrée est placée sous un double signe : d'une part une politique gouvernementale toujours plus antisociale, liberticide, xénophobe qui n'hésite pas à remettre en question jusqu'aux fondements même de la République ; de l'autre des mobilisations citoyennes et sociales importantes et battantes. Chaque jour qui passe délégitime cette fuite en avant de Nicolas Sarkozy. Les manifestations de la rentrée - celles du 4 et du 7 septembre - et leur soutien dans le pays, démontrent que sur la question des libertés et de l'égalité des droits comme sur le plan social, la politique de Sarkozy ne passe pas !La droite au pouvoir est plongée dans une crise politique profonde, qui révèle sa collusion avec les puissances financières. Il faut les empêcher de procéder à toute destruction nouvelle des droits sociaux et démocratiques.
C'est le sens que le Front de Gauche entend donner à sa présence dans toutes les mobilisations et les luttes en cours. Il sera de tous les rassemblements unitaires initiés partout en France sur la base du retrait du projet gouvernemental concernant les retraites ou dans les mouvements de défense des libertés et des principes énoncés dans notre constitution au regard de la défense des droits de l'homme et du citoyen. Il appelle notamment à se joindre aux rassemblements initiés par l'intersyndicale des 15 et 23 septembre.
Le combat contre la politique de Nicolas Sarkozy nécessite aussi de construire une véritable alternative de gauche à cette politique entièrement dévouée aux intérêts du MEDEF.
-Lire la suite www.lepartidegauche.fr -

6 commentaires

Effectivement, la démarche de Mélenchon semble tout ce qu'il y'a de plus sincère et laisse espérer qu'il existe encore une vraie gauche en France !!
Par keuponincognito il y a 4 ans
oui, sortir du traité de Lisbonne, mais aussi de l'Euro.
Tant que les états n'ont pas le plein contrôle de leur monnaie, ils seront toujours soumis à la pression des marchés.
Ainsi l'intendance suivra. Sans parler de la dette qui n'existera plus avec une banque centrale seule créatrice de crédits.
Ce préliminaire me parait essentiel, osez le dire enfin et les Français seront derrière vous.
Par antoine lagorce il y a 4 ans
Enfin des discours sans fantômes "socialistes", sans faux culs, exit les pro ségolo (pauvres égarés) ... je reste un peu pour voir la suite ; intéressant .

la démocratie participative est une arnaque ; vive la démocratie directe ; ceux qui la prétendent impossible ne font que vous dire que vous êtes trop cons pour ça .
Par gordzol il y a 4 ans
C'est Mélenchon qui saura leur rentrer dedans et casser la baraque pourrie de ce néo-social-libéralisme transatlantique !!!
Par Çapulcu Ababidou il y a 4 ans
Un beau film de tribune politique comme on en voit rarement, non seulement par sa forme brute, sans effets, telle qu'on aurait pu y assister soi-même, mais aussi parce que la vibration de la salle est palpable. La ferveur transpire de ce film comme les gouttes de sueur de ce Monsieur, qui semblent porter avec elles quelque chose comme de la sincérité.
Par Benoît RIVILLON il y a 4 ans
Voir plus de commentaires