Advertising Console

    Woerth le 31/08: "Je n'ai pas menti"

    Reposter
    L'Obs

    par L'Obs

    5,1K
    2 509 vues
    Alors qu'une journaliste l'interroge au Campus UMP (Port-Marly, le 31 août 2010) sur l'existence d'une lettre prouvant qu'il a demandé personnellement la légion d'honneur de Patrice de Maistre, le ministre du Travail déclare : "je ne veux pas rentrer la dedans, tous les jours j'ai droit à une pseudo-révélation, c'est une vraie entreprise de démolition, à une semaine du débat sur les retraites, on cherche évidemment à me salir. Evidemment je n'ai rien à me reprocher, je l'ai dis, je le redis, je n'ai rien fait de mal, je n'ai pas menti à la police, je n'ai pas menti aux Français. Il y a des instructions et des procédures judiciaires qui sont en cours, je les attends sereinement, parce que tous les jours on me dit autre chose et tous les jours ça se dégonfle. Je remarque que je suis probablement le ministre de la cinquième République qui a été le plus sali, le plus visé, le plus ciblé, le plus démoli. Il y a un moment où il faut arrêter, je ne sais pas comment le dire. C'est une entreprise de démolition, j'y fait face, j'ai ma conscience pour moi. il y a une instruction judiciaire, on verra."