Une ex-codétenue de Sakineh Mohammadi Ashtiani témoigne

Découvrir le nouveau player
FRANCE 24

par FRANCE 24

3,1K
1 190 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Shahnaz Gholami, journaliste iranienne réfugiée en France, a connu en prison Sakineh Mohammadi Ashtiani, condamnée à mort par lapidation. Elle livre à France 24 des souvenirs de cette periode et ce qu’elle pense des aveux de la condamnée.

6 commentaires

Si Amour_force, cet islam existe, mais tu dois d'abord capituler, abandonner tous tes principes humanistes. Tu dois te defaire de ta religion initiale, si t'en avait une et épouser la foi musulmane.

Tu n'aura la paix qu'a ces conditions
Par Amédée Duval il y a 4 ans
Vous me faite mourir de rire, les blaireaux qui défendent l'iran en criant a l'ingérence.
J'ai moins honte de soutenir cette femme, que de menacer de morts des gens pour une malheureuse caricature sur un dieu parmi des centaines.

Cette affaire médiatique a son importance, s'il il ne s'agit que d'une vie, les circonstances de cette mort programmée et les réaction qu'elle suscite en disent long sur l'humanité de certains
Par Amédée Duval il y a 4 ans
Willytma: tout a fait d'accord rien ajouter de la pure propagande, ils préparent l'opinion a une guerre point barre il s'en foute de cette pauvre femme.
Par sousou840 il y a 4 ans
Ce n'est pas du sentimentalisme, c'est de la constatation que religion et politique ne font jamais bon ménage ; ce ne sont toujours que des dictatures où l'on nie les différences entre les individus et où la liberté de penser n'existe pas.
Par Michaël Roy il y a 4 ans
En général, je suis poli et courtois sur les forums, mais quand je parcoure les commentaires ici, j'ai vraiment envie de dire qu'il y a de gros cons sur terre...
Avec willytma qui nous sort des articles qui ne citent pas leurs sources et qui reprennent simplement la propagande de la dictature du pouvoir en place...

C'est pitoyable.
Par Michaël Roy il y a 4 ans
Voir plus de commentaires