Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Madagascar, le miracle de la crevette

il y a 7 ans2.3K views

Documentaire de 12' écrit et réalisé par Régis Michel, image Michel Espagne et Son Jean Rabary - Pacifico Island Productions © 2010 - Narration : Régis Michel

L’expression consacrée est implacable : « C’est l’un des pays les plus pauvres de la planète ! ». Les statistiques, les chiffres et les évènements récents ne font, hélas, qu’accréditer cette thèse. En 1991, 2001 puis 2009, Madagascar a connu des crises politiques majeures qui ont bloqué le pays pendant des mois et creusé un peu plus l’écart avec le reste du monde. Le constat est simple, ici rien ne marche et le pays ne produit rien ! Faux ! Il est au moins un secteur dans lequel Madagascar peut servir d’exemple : l’aquaculture de crevettes !
En 20 ans, c'est une réussite presque sans équivalent dans le monde. Aujourd'hui les 3/4 de la production nationale de crevettes proviennent de l'aquaculture. Aujourd'hui, on compte plus d'une dizaine d’opérateurs et d'immenses et magnifiques fermes intégrées produisent l'une des meilleures crevettes du marché. Le pionnier, UNIMA, est notamment à la pointe d’une aquaculture moderne et « responsable » . Très tôt et avant les autres ses dirigeants ont pris soin de l'écologie, du développement social de l'entreprise et du "développement durable" que pouvait générer son activité. Sur ses installations, par exemple, plus de 97% de la mangrove d’origine a été préservée et même renforcée par la plantation de 650.000 pieds de palétuviers. UNIMA a surtout opté pour un modèle d'élevage à faible densité : 5 à 10 crevettes au m2 contre plus de 100 dans les fermes d’élevages intensif. La société est d’ailleurs la seule à commercialiser une crevette « label rouge », certifiée par le WWF et « compensée carbone ». Alors oui, l’aquaculture est ici une véritable réussite !