Advertising Console

    léo ferré - frere humain ( villon )

    Reposter
    cedric

    par cedric

    1,2K
    11 555 vues

    3 commentaires

    Jacques-Henri Hubert de Latude de La-Roche-Fleurie
    L'Épitaphe de Villon ou " Ballade des pendus "

    Frères humains, qui après nous vivez,
    N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
    Car, si pitié de nous pauvres avez,
    Dieu en aura plus tôt de vous mercis.
    Vous nous voyez ci attachés, cinq, six :
    Quant à la chair, que trop avons nourrie,
    Elle est piéça dévorée et pourrie,
    Et nous, les os, devenons cendre et poudre.
    De notre mal personne ne s'en rie ;
    Mais priez Dieu que tous nous veuille absoudre !
    ...
    Steveau
    à une époque, on pendait les poètes, en France... mais avant d'être pendu, la langue bien pendue du poète pouvait encore chanter la misère du monde et la louanger... puisque personne ne veut vraiment la combattre et l'éliminer...
    Par SteveauIl y a 9 ans
    Elina
    LF est super moderne là de superposer les bandes magnétiques (bien avant Alan Vega) avec une poesie et une musique de" forme classique.
    Oui il y a de la matière à réflexion en le revoyant .
    Par ElinaIl y a 9 ans