Advertising Console

    Prison Egyptienne: Islam chant de ghuraba par un prisonnier

    Repost
    Quar'an Sunnah

    par Quar'an Sunnah

    3
    1 663 vues
    Un nombre important de militants islamistes présumés ont été transférés clandestinement en Egypte pour y être torturés, depuis le milieu des années 90. Sur 53 pages, HRW analyse cette « sous-traitance » de la torture et identifie 63 cas de « restitutions extraordinaires », dont les victimes ont été pour la plupart des islamistes présumés d’origine égyptienne. Ces hommes ont été emmenés de force sur le sol égyptien principalement par d’autres pays arabes, des pays d’Asie du Sud mais aussi par la Suède et les Etats-Unis. Sur la soixantaine, 32 ont été extradés illégalement par des pays arabes voisins, comme la Libye ou le Yémen, où la torture est aussi pratiquée. « Si vous voulez un interrogatoire sérieux, envoyez le prisonnier en Jordanie. Si vous voulez qu’il soit torturé, envoyez-le en Syrie. Si vous voulez qu’il disparaisse et ne plus jamais le revoir, envoyez-le en Egypte. » Robert Baer, ancien responsable de la CIA