Advertising Console

    Rachel, coordinatrice Asmae au Burkina-Faso

    Repost
    692 vues
    Rachel occupe le poste de coordinatrice au Burkina-Faso depuis bientôt un an. Son quotidien ? Elle consacre les ¾ de son temps aux partenaires afin d’être à l’écoute de leurs préoccupations et de trouver avec eux des solutions aux problématiques abordées. Être coordinatrice, c’est accompagner les partenaires dans leur projets sans imposer sa propre vision du développement, c’est aussi gérer des tâches multiples, allant de l’administratif aux ressources humaines. Beaucoup de compétences nécessaires pour une seule personne !
    Selon Rachel, l’enfant incarne la génération de demain. Il est vital de les encourager à rêver, et à être imaginatif et créatif. Au Burkina-Faso, elle constate une réelle envie chez la population de se mobiliser et accéder à des conditions de vie et d’éducation convenables.

    Au Burkina-Faso, à travers 10 partenaires implantés dans les villes de Ouagadougou, Ouahigouya et Bobo Dioulasso et la province du Koulpélogo, plus de 2000 personnes, enfants et familles, bénéficient du soutien d’Asmae.