Advertising Console

    * Rima LXXIII "Cerraron sus ojos..." G. A. Becquer - V. Monera

    Repost
    Lpetirrojo

    par Lpetirrojo

    11
    132 vues
    "Cerraron sus ojos..." "On ferma ses yeux" qui restaient encore ouverts ; on couvrit son visage d’un voile blanc, et les uns sanglotant, les autres silencieux, tous s’éloignèrent de la triste alcôve. La lumière d’une veilleuse, placée sur le sol, projetait contre le mur l’ombre du lit, et dans cette ombre on voyait par moments se dessiner la forme rigide du corps. Le jour allait paraître, et aux premières clartés de l’aube, s’éveillaient les mille bruits du village. Devant le contraste de la vie et des mystère, de la lumière et des ténèbres, je songeai un instant :« Mon Dieu, que les morts restent seuls ! » Des hommes la portèrent sur leurs épaules de la maison au temple, et déposèrent le cercueil dans une chapelle. Là, on entoura sa pâle dépouille de cierges jaunes et de draps noirs. Les cloches cessèrent de sonner pour les trépassés, une vielle termina ses dernières prières, et traversa la vaste nef ; Les portes gémirent, et l’enceinte sacrée resta déserte. On entendait le ......