VESOUL : LE REVE D'ICARE DE QUENTIN AUBRY

PRESSE VESOUL
79
542 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
"“J’avais 17 ans, j’étais en terminale S au lycée Belin. Je préparais mon brevet de pilote. J’ai volé durant trois quart d’heure avec mon instructeur, Jacques Sautot. A ma descente d’avion, j’ai dit : “Je serai pilote et rien d’autre” se souvient Quentin Aubry. Après maths sup à Belfort, Quentin Aubry part consolider son anglais outre Manche et passe avec succès le concours de l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile, seul cinquante des quelque 1.800 candidats étant retenus. Il poursuit sa formation au Service d’Exploitation de la Formation Aéronautique.L 'interview de Philippe Combrousse pour La Presse de Vesoul. www.lapressedevesoul.com

0 commentaire