Advertising Console

    Debriefing F1 - Scandale Ferrari GP Allemagne 2010

    Reposter
    MotorsTV

    par MotorsTV

    382
    1 135 vues

    8 commentaires

    Sutil4ever
    Quant aux pratiques "brutales", je ne cautionne pas l'Autriche en 2002, mais ça avait au moins le mérite d'être clair. Envoyer Massa sur la BBC dire que c'était sa décision de laisser passer Alonso, vous trouver ça moins brutal, ou plus respectueux de la "dignité" de Massa ?
    Moi, j'ai trouvé ça très cruel : non seulement ils ont privé Massa de victoire, mais en plus ils lui demandent de dire qu'il a fait ça de son plein gré. Vous avez vu la tronche qu'il tirait lors de son interview ? Ca lui arrachait la bouche, j'avais de la peine pour lui.
    Par Sutil4everIl y a 5 ans
    Sutil4ever
    Au fait, un dernier commentaire : Schumacher n'a jamais passé 4 pilotes d'un coup au Japon en 1997. Certes Irvine avait "travaillé pour lui", mais il ne faut pas oublier que Villeneuve, qui savait qu'il serait probablement déclassé, avait tout fait pour bouchonner Schumacher en début de course.
    Quant à parler de ça, j'aimerais vous signaler que Schumacher avait passé le GP de Malaisie 1999 à bouchonner Hakkinen au profit d'Irvine. Comme quoi, Schumacher n'est pas ingrat.
    Et je ne voulais pas le citer, mais vous m'y forcez : Coulthard à Indy en 2000 qui vole le départ et bouchonne ensuite Schumacher pour Hakkinen, avant que Schumacher ne le passe - et ce fut juste, Coulthard a résisté jusqu'à presque l'accrochage... Et ce sur la fameuse ère "Dennis".
    Comme quoi...
    Par Sutil4everIl y a 5 ans
    Sutil4ever
    Excusez moi, j'ai oublier de poster ce message :
    "on peut multiplier les exemples, le plus frappant fut l'Autriche en 2002 ". Et bien, qu'attendez vous pour les multiplier ? La vérité c'est que Barrichello n'a laissé passer Schumacher que deux fois dans sa carrière : Autriche 2001 (GP que Schumi gagne sans Montoya) et 2002.

    Quant au couplet sur Ron Dennis, laissez moi rire. Soit vous êtes aveugles, soit vous avez loupé quelques chapitres de la F1 : Coulthard qui laisse passer Hakkinen à Jerez en 1997 et rebelote à Melbourne l'année suivante, qui reste sagement derrière Raikkonen en 2003 (France, Japon), Montoya qui laisse la victoire à Spa en 2005 à Kimi, Kovalainen qui fait la même chose que Massa en 2008 quasiment au même endroit : http://www.dailymotion.com/video/x66wfb_hamilton-kovalaineni-gecerken-alman_travel

    Beaucoup avait dit à l'époque qu'Hakkinen avait la préference de Dennis, comme Raikkonen, comme Hamitlon...
    Par Sutil4everIl y a 5 ans
    Sutil4ever
    Alors pourquoi ne pas dire : ca serait un exercice très délicat de savoir si Hakkinen n'aurait pas été champion en 1998 et 1999 s'il n'avait pas bénéficié de la "protection" de Dennis.

    Sérieusement, c'est quand même assez choquant de sans cesse revenir sur de telles choses dès qu'on parle de Ferrari/Schumacher. comme si on acceptait pas leur domination. Schumacher est arrivé chez Ferrari dans une équipe en reconstruction et en a fait avec l'aide de ses ingénieurs (au passage, sans Schumacher, probablement pas de Brawn ni de Byrne chez Ferrari) la meilleure équipe. Point.

    Aucun autre pilote n'a fait ça. Prost a tenté, et a échoué, certes miné par des problèmes internes. Quant à Senna, dès que la Mclaren a été dépassé par la Williams, il a fait des pieds et des mains pour aller chez Williams. Avec le résultat tragique que l'on connait...
    Par Sutil4everIl y a 5 ans
    Sutil4ever
    Quant à la "certaine époque chez Ferrari où on peut multiplier les exemples", eh bien qu'attendez vous pour les multiplier ? La vérité, c'est qu'il y a eu qu'en Autriche où Barrichello a du laisser passer Schumacher- en 2001 (et seule les circonstances de courses avaient permis à Barrichello de le devancer ce jour là) et 2002.

    Et quant au couplet sur Ron Dennis, c'est vite oublier Coulthard obligé de laisser passer Hakkinen à Jerez en 1997, ou quand il restait bien sagement derrière Raikkonen en 2003 (France, Japon), ou encore Montoya laissant la victoire à Raikkonen à Spa en 2005, ou encore Kovalainen qui a fait exactement la même chose que Massa avec Hamilton il y a deux ans en Allemqgne et quasiment au même endroit... etc.

    Des consignes d'équipes, il y en a quasiment eu autant chez Mclaren que chez Ferrari pendant la période Dennis. Schumacher n'avait pas un statut plus privilégié sur Barrichello que Hakkinen sur Coulthard.
    Par Sutil4everIl y a 5 ans
    Voir plus de commentaires