Les cellules s'adaptent à leur environnement

Mediapart

par Mediapart

3,5K
382 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Mediapart publie à partir du 26 juillet 2010 une série de cinq enquêtes scientifiques questionnant la notion d'identité à travers la biologie. Ici, Jean-Jacques Kupiec, chercheur en biologie et en épistémologie au centre Cavaillès d'histoire des sciences de l'École normale supérieure, explique pourquoi sa théorie, «mélange de hasard et de sélection, est conceptuellement analogue à celle de Darwin, à la différence prête qu'elle s'applique au milieu intérieur d'un organisme. L'échelle auquel s'opère la sélection n'est donc plus l'individu mais la cellule.»

1 commentaire

Ce scientique préfère le hasard comme explication (les mutations "aléatoires") et fabriquer du compost avec ses milliards de fausses couches mal mutées pour espérer voir se réaliser le phénomène de l'évolution... mais il faudra utiliser le tracto-pelle pour trouver le bon mutant dans ce merdier ; alors, je pense qu'on peut faire mieux que ce scénario grotesque pour raconter l'apparition de l'homme sur Terre...
Par hissen bennen il y a 3 ans