Boulangerie Paul Drancy Avenir la lutte

ht93700

par ht93700

11
844 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Non au Fast Food salarial chez Paul ! (93)

La fédération de Seine-Saint-Denis du Parti communiste français apporte son soutien déterminé aux salariés de la boulangerie Paul du Centre Commercial “Drancy Avenir” en lutte pour leurs emplois, leurs droits et acquis sociaux.

Pour assurer ses taux de rentabilité à deux chiffres la Société Paul du groupe Holder, côtée en bourse, se soulage de la gestion directe de ses salariés en développant une stratégie de mise en location gérance- franchise de sa fameuse et réputée marque de boulangerie. Ainsi le groupe n’hésite pas à sacrifier l’emploi et les conditions de travail. Ce groupe qui affiche pourtant un chiffre d’affaires de 4 à 500 millions d’euros veut faire payer aux salariés les hausses des matières premières dues la spéculation. Ce que le Pdg de Holder appelle les “ratés du monde financier international”.

Pour les salariés et leurs familles c’est inacceptable! Le nouveau patron de la boulangerie Paul à Drancy vient de chez MacDo et veut importer ses critères libéraux de gestion : perte de la prime d’ancienneté et de la prime d’objectif; gel des salaires, plus de participation de l’employeur au financement de la mutuelle, plus de comité d’entreprise, perte des droits syndicaux...Cette stratégie de franchise pourrait s’élargir à toute l’Ie-de-France.

Les communistes de Seine-Saint-Denis et leurs élus interviennent dès aujourd’hui auprès des pouvoirs publics pour que la société Paul et le groupe Holder qui se revendique “entreprise familiale ; ambassadrice de l’art de vivre à la française” prenne des engagements pour préserver l’emploi, les niveaux de rémunérations, les acquis et les droits de salariés.

Nous serons demain midi à leur côté pour leur apporter notre soutien et exiger de la direction de la société Paul, au plus tôt, une table ronde avec les salariés et leurs organisations syndicales.

Communiqué de presse

0 commentaire