Selon Bruno Latour - pour une Ecole des arts politiques.

1 808 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
« Les arts et la politique ne sont trop souvent reliés que par l'art officiel de sinistre mémoire, la commande publique, ou, plus savamment, par l'explication que l'on donne parfois des œuvres d'art en terme de "pouvoir" et de "contexte social". Or, il existe bien d'autres liens possibles entre la liberté que donne les œuvres et la liberté que recherche toujours, obstinément, la politique. Ces liens multiformes on les rencontre dès que l'on suit comment des citoyens, des élus, des activistes, des experts parviennent à briser les formes usuelles de représentation pour formuler à nouveau les problèmes, les affaires, les conflits qui les rassemblent et qui les divisent. La "chose publique" ne peut se composer qu'à la condition d'avoir assez de gens capables d'articuler les enjeux, de les représenter et de les composer à nouveaux frais. Les arts, les sciences, les politiques sont affaires d'articulation. Sans les artistes, nous resterions inarticulés. Sans les politiques, nous serions incapables d'articuler nos positions et d'en changer. Sans l'articulation du monde par les sciences, le monde resterait muet. » Bruno Latour

http://www.centrepompidou.fr/Pompidou/Manifs.nsf/0/5CDD7E01D00CD924C12576DB004FB17E?OpenDocument&sessionM=2.10&L=1&view=

1 commentaire

http://www.dailymotion.com/video/xemisf_oikos_news
Par manuelle YERLY il y a 4 ans