Le sarcophage Arles sur Tech / Partie 2

Psifriends
46
723 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Un mystérieux sarcophage, appelé Sainte-Tombe, dans une chapelle de l'église, aurait reçu les reliques d'Abdon et Sennen ramenées depuis Rome par saint Arnulphe. Elles ont disparu à une date indéterminée. Mais le sarcophage se remplit toujours jusqu'à déborder d'une eau miraculeuse dont l'origine n'a été percée qu'en 1961 par le professeur Henri Broch de l'université de Nice Sophia Antipolis.
Un pèlerinage au cours duquel elle est recueillie se déroule le 30 juillet (fête dAbdon et Sennen).
Explication scientifique du phénomène.
Les travaux de 1961 sont confirmés par des études de 1999 et 2000 et lient le remplissage de la tombe à la pluviométrie et à la porosité du couvercle. Le marbre utilisé pour le sarcophage a une origine différente et est étanche. L'eau de pluie s'infiltre dans le couvercle qui joue le rôle de réservoir et s'écoule dans le sarcophage.
L'étude de remplissage du sarcophage montre qu'elle est liée à la pluviométrie, avec un décalage de 5 jours, temps nécessaire à l'eau pour s'infiltrer dans le marbre. Environ 30% de l'eau de pluie qui atteint le couvercle est recueillie dans le sarcophage. L'étude du phénomène permet également de comprendre la bonne qualité de la pureté de l'eau recueillie.
Les hypothèses de condensations et d'infiltration du sol ont été démontrées erronées. La première hypothèse ne permet pas d'expliquer les quantités recueillies, la seconde est invalide puisque la tombe est surélevée du sol. Enfin, le débordement constaté en 1942 est un lent goute à goute de l'ordre d'une goute toutes les deux minutes, et non un filet d'eau. L'imagination déborde plus vite que le sarcophage.
Paranormal, phénomènes étranges…
Venez écouter les histoires fantastiques du Professeur Lignon tous les après-midi sur Sud Radio de 14h00 à 15h00.
Frissons garantis !
LES CLES DU MYSTÈRE
Le rendez-vous envoûtant sur SUD RADIO

0 commentaire