Le jardin des 1001 nuits au Parc Floral de Haute Bretagne

alain jouno
2
304 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Eté 2010.
"Ispahan aux musiques du matin
Réveille l'odeur des roses de ses jardins..."
Guillaume Apollinaire, extraits du recueil "Il y a"

Inspiré par les jardins d'eau mauresques, il n'est pas une imitation puriste des jardins d'Orient, mais une adaptation au terroir et au climat breton.
Ce jardin est traversé par un canal alimenté par des jets d'eau arqués qui apportent de la fraîcheur l'été.
A une extrémité, se dressent les colonnes sombres de trois cyprès de Florence.
Latéralement, se développe une végétation luxuriante en partie méditerranéenne : des myrtes, des cistes, des roses de Damas, des lavandes, des romarins, des armoises et des grenadiers.
Ces lieux sollicitent nos sens : ils sont bercés par la musique de l'eau, les couleurs des fleurs, et les fragrances, celles des jasmins et du faux-jasmin, des roses anciennes et des daphnées.

0 commentaire