Advertising Console

    Sarkozy défend Woerth et reste ferme sur les retraites

    Reposter
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4K
    174 vues
    Après quatre semaines de polémique, Nicolas Sarkozy a une nouvelle fois confirmé son soutien à Eric Woerth, mis en cause dans l'affaire Bettencourt. Le chef de l'Etat a balayé les accusations sur le financement politique illégal de sa campagne de 2007. Sur la réforme des retraites, le président de la République est resté ferme sur les 62 ans et sur l'alignement des cotisations public/privé. Durée: 01mn17sec