Advertising Console

    Dreamlands / version courte

    Reposter
    lets-pix

    par lets-pix

    30
    2 573 vues
    Ce film bande-annonce de l'exposition Dreamlands au Centre Pompidou a été réalisé par Nicolas Valode et Pauline Cathala. Cette version courte de 40 secondes est le teaser diffusé sur la chaîne Paris Première.

    L’exposition Dreamlands développe un propos inédit : montrer comment les modèles de foires internationales, d’expositions universelles et de parcs de loisirs ont influencé la conception de la ville et de ses usages.
    Démultipliant la réalité par la pratique de la copie, jouant d’une esthétique de l’accumulation et du collage souvent proche du kitsch, ces mondes clos et parallèles ont en effet inspiré les démarches artistiques, architecturales et urbanistiques au XXe siècle, au point de s’ériger en possible norme de certaines constructions contemporaines.
    Cette exposition pluridisciplinaire rassemblera plus de trois cents oeuvres, mêlant art moderne et contemporain, architecture, films et documents issus de nombreuses collections publiques et privées.
    Dans une mise en espace ludique et didactique à la fois, elle proposera la première lecture d’envergure de cette question et conviera à s’interroger sur la manière dont s’élabore l’imaginaire de la ville et dont les projets urbains s’en nourrissent.

    Expositions universelles, parcs d’attractions contemporains, le Las Vegas des années 1950 et 1960, le Dubaï du XXIe siècle: tous ont contribué à modifier profondément notre rapport au monde et à la géographie, au temps et à l’histoire, aux notions d’original et de copie, d’art et de non-art.
    Les «dreamlands» de la société des loisirs ont façonné l’imaginaire, nourri les utopies comme les créations des artistes, mais ils sont aussi devenus réalités : le pastiche, la copie, l’artificiel et le factice ont été retournés pour engendrer à leur tour l’environnement dans lequel s’inscrit la vie réelle et s’imposer comme de nouvelles normes urbaines et sociales, brouillant les frontières de l’imaginaire et celles de la réalité.