Une vie quelque part au Gabon...

CNRS

par CNRS

1,4K
7 717 vues
Découverte de l'existence d'une vie complexe et pluricellulaire datant de plus de deux milliards d'années.

La découverte au Gabon de plus de 250 fossiles en excellent état de conservation apporte, pour la première fois, la preuve de l'existence d'organismes pluricellulaires il y a 2,1 milliards d'années. Une avancée capitale : jusqu'à présent, les premières formes de vie complexe (dotée de plusieurs cellules) remontaient à 600 millions d'années environ. De formes et de dimensions diverses, ces nouveaux fossiles supposent une origine de la vie organisée et complexe beaucoup plus précoce que celle admise jusqu'à aujourd'hui. Ils révisent ainsi nos connaissances actuelles sur l'apparition de la vie. Ces spécimens ont été découverts puis étudiés par une équipe internationale et pluridisciplinaire de chercheurs coordonnée par Abderrazak El Albani du laboratoire « Hydrogéologie, argiles, sols et altérations » (CNRS/Université de Poitiers). Publiés le 1er juillet dans Nature, leurs travaux font la couverture de la revue.

"Une vie quelque part au Gabon" un film de Claude Delhaye, produit par CNRS Images (2010, 7 min).

Pour en savoir plus :
- Lire les communiqués du CNRS : http://www2.cnrs.fr/presse/communique/3633.htm (24 juin 2014) et http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1928.htm (30 juin 2010)
- Regarder l'album photo sur la photothèque du CNRS : http://bit.ly/1m9jlGb
- Voir la notice du film sur la vidéothèque du CNRS : http://videotheque.cnrs.fr/index.php?urlaction=doc&id_doc=2252